LE MEULAGE

Après le centrage, il faut meuler le verre c'est à dire le tailler. Le verre est taillé en fonction de la monture, du matériau et de la puissance du verre.

Chez Optique Pyrénées Tarbes-Laloubère et Lannemezan, nous avons opté pour une meuleuse professionnelle de qualité NIDEK.

La première phase est la taille, également appelé débordage. L'opération est réalisée sur une meuleuse, avec différentes tailles de grains suivant la matière. Une meule à grains très fins permet la finition.

Dans le cas d'une monture à fil nylon, une petite meule plate vient réaliser un rainurage une fois le taillage terminé. Au rendu final, le bord du verre taillé possède une apparence dépolie. C'est pour cela que certaines machines sont équipées de disques en feutre. On leur enduit une pâte spéciale qui permet de polir la tranche des verres si on le souhaite. Pour obtenir un aspect véritablement brillant, il convient souvent de polir manuellement la tranche sur un touret équipé de feutres à polir.

Dans le cas d'un montage cerclé, il convient de tailler le verre avec précision pour qu'une fois monté, il ne subisse pas de contraintes ou ne bouge pas s'il s'avère trop petit. Avant d'enlever la pastille (glant), il est nécessaire de vérifier que le verre est correctement taillé en l'essayant sur la monture. S'il est trop grand, l'opticien le remet sur la meuleuse et relance un cycle de retouche. Si à l'inverse celui-ci est trop petit, l'opticien Optique Pyrénées de Tarbes-Laloubère et Lannemezan remet dans le drageoir un fil plastique (ou de la silicone) qui vient compenser la cote.